Réglementation temporaire de la navigation aux Antilles au titre de la lutte contre la propagation du COVID-19

Scroll down to content

Après une mobilisation de la communauté des bateaux en voyage, nous recevons une réponse forte et claire du chef de service Action Interministérielle de l’Etat et Sécurité en
Mer_de Guadeloupe, après mon mail du 19 mars 2019.

« Monsieur le Préfet de Guadeloupe

Après avoir discuté avec la gendarmerie Maritime à l’îlet du Gosier ce matin, je voulais vous faire part de quelques interrogations de la communauté des navigateurs français, actuellement en voyage, en tour de l’atlantique ou tour du monde.

Dans notre cas de figure notre bateau constitue notre maison, à plusieurs milliers de kilomètres de la métropole.
Nous sommes nombreux, plusieurs centaines de bateaux français dans ce cas précis et bien plus si nous comptons tous les équipages étrangers.
Nous comprenons parfaitement que les cas généraux ont été traités avant les cas particuliers, et suivons à la lettre les recommandations de confinement, y compris lors de nos descentes à terre, conformément aux attestations de déplacement dérogatoire.
Au delà, de cette crise sanitaire majeure, nous devons aussi gérer la sécurité de nos familles et de nos bateaux eu égard aux conditions météorologiques, et nous souhaiterions clarifier nos possibilités de changement de mouillage et donc de navigations entre mouillages, dans le cas de météo capricieuse, dans les eaux des Antilles Françaises.
Il apparait aussi que certains bateaux, n’ont pas pu faire de clearance d’entrée, de par la fermeture de certains commerces, mandatés par les Douanes pour exécuter ces procédure d’entrée et de sortie de territoire.
Pouvez vous, s’il vous plaît, éclaircir la situation, et nous confirmer le fait que nous puissions naviguer dans les eaux françaises, afin d’assurer notre sécurité. Nous respecterons bien sûr les conditions de débarquement, et avons bien noté par exemple que les Saintes et Marie Galante sont fermées.
Nous nous interrogeons aussi sur la non utilisation du Cross Antilles Guyane, pour faire passer les informations propres aux plaisanciers en voyage. La VHF est un élément de sécurité obligatoire, et elle nous semble adaptée à la situation, pour informer le plus grand nombre.
Dans, l’attente d’informations, je vous prie de recevoir, Monsieur le Préfet, mes salutations respectueuses
Stéphane PINARD
Catamaran Boomerang 2″

 

Voici sa réponse

Monsieur,

par courriel en date du 19 mars 2020 vous interrogiez monsieur le préfet quant à l’encadrement réglementaire des navigateurs résidants sur leur navire, et plus particulièrement quant à la possibilité d’effectuer une navigation de « sauvegarde » en cas des conditions météorologiques difficiles.

Je vous confirme que les interdictions prévues dans les arrêtés du 14 et 15 mars 2020 ainsi que dans le décret n°2020-260 du 16 mars 2020 portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus COVID-19 s’appliquent à toutes les activités nautiques commerciales ou de plaisance ainsi qu’à l’ensemble des loisirs nautiques. Ces dispositions ont vocation à lutter activement à terre et en mer contre la propagation du virus. Elles permettent également de préserver les moyens de secours en mer pour les dédier plus spécifiquement à d’éventuelles interventions sanitaires liées à l’épidémie en cours.

Cependant toute navigation de sauvegarde jugée impérative par le chef de bord sera autorisée et fera l’objet d’un examen attentif des unités de contrôle.

Pour votre complète information je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint l’arrêté n°R02-2020-03-20-003 portant réglementation temporaire de la navigation deans les eaux territoriales et intérieures françaises de la zone maritime Antilles au titre de la lutte contre la propagation du virus covid-19. Cet arrêté fera très prochainement, l’objet d’une information aux navigateurs diffusée par le CROSS-AG en VHF.

Cordialement,


Paul-Henry Vimbert

_  Chef du service Action Interministérielle de l’Etat et Sécurité en
Mer_Pointe de Fouillole 97110 Pointe à Pitre

Document téléchargeable

DDG AEM Antilles РAP R02-2020-03-003 РR̩glementation temporaire de la navigation aux Antilles au titre de la luttre contre la propagation du COVID-19

Pour terminer, sachez que nous sommes à 200% d’accord avec les mesures de confinement prise par le gouvernement, et que nous respectons au mieux ces mesures en restant sur notre bateau maison.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :