Transat Cap Vert BrĂ©sil 2023 : une autre transat 😉

Scroll down to content
Cet article est un condensĂ© des messages envoyĂ©s par satellite durant notre transat entre le Cap Vert et le BrĂ©sil. Je vous rajoute les photos et des vidĂ©o exclusives 😉 pour mieux comprendre ce qu’on a vĂ©cu. đŸ€©đŸ˜˜Â 
Une transat trÚs différente de la premiÚre réalisée vers les Antilles en 2019.
1335 Miles pour 1205 miles en route directe
10 jours et 4 heures
Vent moyen inférieur à 10 noeuds (trÚs peu ventée)
30 heures moteur
Plus petite journée 109 miles
Plus grosse journée la derniÚre quasi 200 miles
Des plats de ouf, de vrais pizzas dans le pot au noir
7 poissons péchés par Jean Pierre
Des levers de soleil uniques
Des orages
Des grains…
Un pot au noir bleuffant avec des vents tournants et du prĂšs
Un passage de l’Ă©quateur et le RDV avec Neptune
La tĂȘte en bas dans l’Atlantique Sud…
Une Ăźle magique !

Sous une vouste céleste de toute beauté

Point de 14h40
22 janvier 2023
24 heures
Distance parcourue : 119MN
Température de lair : 27 degrés
Température de leau :26 degrés

Oyé Oyé
Ici la planĂšte Boomerang 2
AprĂšs un dĂ©part avec 40 Noeuds en partant de Fogo, puis du bon plein, au Sud des Ăźles, nous avons enfin chopĂ© les vents portants. La nuit a Ă©tĂ© compliquĂ©e avec est trĂšs peu de vent, jusqu’Ă  ce que la pĂ©tole nous oblige Ă  faire du moteur. On s’est rĂ©confortĂ© en observant un ciel super Ă©toilĂ© mais sans lune. Depuis ce matin tout est ok, avec une couverture nuageuse importante qui commence Ă  s’Ă©vacuer . Donc grand soleil Ă  11h00 du matin ici. Notre routeur Searout nous a envoyĂ© des nouvelles infos mĂ©tĂ©o qui donne quasi 48 heures de pĂ©trole devant nous et avant le pot au noir. La traversĂ©e risque de durer un peu… Heureusement les conditions de mer sont sympas.

Sinon Tayro notre chat a pris la poudre d’escampette cette nuit et je lai rĂ©cupĂ©rĂ© sur le roof. Petit coup de chaud quand mĂȘme !

On a retrouvé aussi quelques poissons volants ce matin, dont un dans la bÎme à presque 3 mÚtre au dessus de leau. Ils sont donc capables de sacrés vols.
Mais il est temps de prendre l’apĂ©ro tranquillement avec un bon vin blanc de Fogo, des bruchettas et un petit jambon Serrano. A suivre des BLT, sandwich amĂ©ricain Bacon Lettuce Tomato. Jean pierre et Claudine vont nickels aprĂšs cette premiĂšre nuit. Les lignes de traine sont a poste mais Ă  7-8 Noeuds ça risque d’ĂȘtre un peu compliquĂ© pour notre pĂȘcheur professionnel de bonites. VoilĂ  ces premiĂšres 24 heures sont toujours un peu spĂ©ciales, prise de marques, ressenti de l’environnement et gestion du sommeil mais on est dedans. Bizh

On a loupé une magnifique dorade coryphÚne multicolore

Point de 14h40

23 janvier 2023
48 H
24 heures : 139 MN
Distance parcourue : 258 MN

Oyé Oyé
Ici la planĂšte Boomerang 2
Le vent est un peu rentrĂ© hier dans l’aprĂšs midi, permettant de gagner un peu de vitesse. La nuit est restĂ©e constante avec une mer aplanie mais de grosses variations de direction de vent. Chacun commence Ă  prendre ses marques. Le rythme des quarts est rodĂ©. Camille commence de 20 h Ă  22h, suivi de Jean Pierre, puis Gigi pour des quarts de 3 heures. Steph continue jusqu’au petit matin et assure les doublons lors des manƓuvres. Claudine assure la veille au besoin dans la journĂ©e.

Au lever du soleil, vers 7h on a sorti le gennaker puis notre tracteur, notre spi symĂ©trique depuis quelques minutes. Il nous permet d’aller quasi aussi vite que le vent en cap direct sur notre destination.

CĂŽtĂ© vie Ă  bord, on ne se mitonne de bons petits plats pour le moral des troupes, siestes, lecture, musique et pour Jean Pierre : pĂȘche. Hier, au coucher du soleil, deux touches se sont soldĂ©es par la perte d’un rapala et d’une pieuvre. Du coup atelier pĂȘcherie avec confection d’appĂąts Ă  partir de tubes de dentifrice. Une coriphene magnifique a rĂ©ussi Ă  s’échapper Ă  quelques mĂštres du bateau. Le cevichĂ© attendra !

Les enfants font Ă©cole l’aprĂšs midi pour ne pas cumuler trop de retard.


 

Yes , Tayro est enfin amariné !

Point de 14h40 heure locale

24 janvier 2023
72 heures
Dernier 24 heures : 122 MN
Distance parcourue : 380 MN

Oyé Oyé
Ici la planĂšte Boomerang 2
Le vent est toujours faible moins de 10 Noeuds mais nous enchaĂźnons les heures sous spi symĂ©trique. L’avantage est que nous allons en route directe vers notre destination et d’abord le fameux pot au noir ou en d’autres termes la ZCIT : la zone de convergence inter tropicale qui s’annonce pour l’instant assez Ă©tendue.

Nous attaquons notre 4Ăšme jour en mer, et chacun prend ses repĂšres et son rythme. Il faut toujours un peu de temps pour s’amariner. On a aussi retrouvĂ© notre fauve Tayro avec ses miaulements fĂ©lins. Il a repris Ă  manger, Ă  miauler, Ă  jouer, Ă  dormir, Ă  sortir dehors en attendant son harnais et sa laisse.

Nous sommes seuls au monde, au milieu de cet océan liquide, la mer est quasi plate (1m20 de houle longue). Jean Pierre a loupé une deuxiÚme dorade coryphene mal prise à lhameçon. Jamais deux sans trois ! La prochaine sera dans lassiette.

CÎté vie à bord, on va certainement ressortir la plancha dans les jours qui viennent pour une bonne cÎte de boeuf car nous allons arriver dans de longues zones sans vent donc vraisemblablement à traverser au moteur.

Pour ĂȘtre plus prĂ©cis, nous sommes Ă  un tiers de la transat vers Fernando do nohrona (archipel que je vous invite Ă  dĂ©couvrir sur votre ami Google)

JournĂ©e Spi moteur et pĂȘche

Point de 14h40 heure locale
25 janvier 2023
DerniĂšre 24 heures : 125 MN
Temps cumulé 96 heures
Distance parcourue : 505 MN

Oyé Oyé
Ici la planĂšte Boomerang 2

Depuis hier nous sommes tombĂ©s dans un pot au noir avant l’heure avec plus de vent pendant 18 heures. Du coup moteur, ce qui est vĂ©ritablement chiant.

Heureusement au lever du soleil ce matin, nous avons renvoyĂ© le spi symĂ©trique, vĂ©ritable tracteur en cap direct sur la destination. D’aprĂšs le routeur Searout et les fichiers mĂ©tĂ©o rĂ©cupĂ©rĂ©s ce matin, nous avons du vent jusqu’Ă  vendredi soir. AprĂšs, le pot au noir se prĂ©sente avec ses alĂ©as

Malgré des nappes de sargasses omniprésentes (ce qui nest pas bon signe pour notre planÚte), Jean Pierre a enfin Pécho, deux pageots communs et un magnifique thazard, que Genevieve sest empressée de lever en filet.

On a de quoi manger pour quelques repas, donc dans un esprit de pĂȘche responsable, les lignes sont retirĂ©es.
Les nuits sont de plus en plus belles avec aucune pollution lumineuse venant perturber cet environnement. La lune nous a aussi donné son deuxiÚme RDV pour peu de temps mais a néanmoins apporté un peu de vie et de lumiÚre dans cette nuit noire.

 

Journée Dorade Coryphene enfin !

Point de 14h40 heure locale 😉

26 janvier 2023
DerniĂšre 24 heures : 122 MN
Temps cumulé 120 heures
Distance parcourue : 629 MN

Oyé Oyé
Ici la planĂšte Boomerang 2

Et voilĂ  c’est fait, Jean Pierre a pĂȘchĂ© sa premiĂšre dorade coryphene aujourd’hui. Quel beau et bon poisson ! Encore un bon repas ce soir

CĂŽtĂ© navigation, c’est toujours aussi calme, mais la mer est belle, pas de grains donc une navigation sereine. La nuit a Ă©tĂ© un peu compliquĂ©e avec beaucoup de variation de direction et de force du vent


Bref tout va toujours bien sur la planĂšte Boomerang 2 en ce cinquiĂšme jour de mer.

Nous avons aussi fait un choix diffĂ©rent de notre premiĂšre transat celui de ne pas changer d’heure suivant les fuseaux horaires. Nous approchons de l’équateur et vivons Ă  l’heure du soleil. Le rythme de vie se cale sur l’astre majeur et c’est trĂšs bien ainsi.
On verra bien pour le dĂ©calage horaire Ă  l’arrivĂ©e ! Chaque chose en son temps. Au niveau technique tout est ok mĂȘme si nous gĂ©rons de temps en temps quelques petites rĂ©parations. Encore une fois, le plus ennuyeux, ce sont les sargasses, qui bloquent notre hydrogenerateur, sorte d’éolienne sous marine, et qui mettent Ă  mal notre bilan Ă©nergĂ©tique. A plus dans le bus
 😉

24 heures sous gennaker aujourd’hui

Point de 14h40 heure locale 😉
27 janvier 2023
DerniĂšre 24 heures : 146 MN
Temps cumulé 144 heures
Distance parcourue : 773 MN
Oyé Oyé
Ici la planĂšte Boomerang 2

Enfin une journĂ©e correcte d’avancement avec prĂšs de 150 miles sur 24 heures. Le vent est modĂ©rĂ© mais nous avons dĂ©cidĂ© de laisser le gennaker toute la nuit , ce qui change un peu la donne.

On s’approche du pot au noir que nous devrions atteindre cette nuit. Il s’annonce instable et orageux. J’espùre bien qu’il nous amùnera plus de pluie pour laver le bateau et les cochons 😂 que des Rafales à 35 Noeuds.

On verra bien !

CĂŽtĂ© navigation, on fait le plein d’énergie grĂące Ă  l’hydrogĂšnerateur et son changement d’hĂ©lice. Notre route n’est pas idĂ©ale pour la recharge solaire donc un peu de moteur tous les jours.

CĂŽtĂ© repas, la dorade coryphene a Ă©tĂ© enfin dans nos assiettes. Un rĂ©gal accompagnĂ© d’aubergines Ă  la parmigeana et du petit blanc de Fogo.

Bref tout va toujours bien sur la planĂšte Boomerang2 en ce sixiĂšme jour de mer. Pas de casse, une chaleur Ă©crasante, de la pĂȘche et de de bons repas

Orage et pluie Ă  l’entrĂ©e du Pot au Noir

Point de 14h40 heure locale 😉
28 janvier 2023
DerniĂšre 24 heures : 123MN
Temps cumulé 168 heures
Distance parcourue : 896 MN

Oyé Oyé
Ici la planĂšte Boomerang 2

Nous y sommes dans le fameux pot au noir. Nous avons Ă©tĂ© accueilli hier dans la nuit par des orages de grande ampleur sur l’horizon, heureusement trĂšs loin de notre position actuelle, et plus Ă  l’Est.

Depuis hier le ciel s’est complĂštement couvert, laissant que trĂšs rarement passer le soleil. On a donc des problĂšmes de recharge batterie Ă  gĂ©rer au quotidien.

On aussi pris notre premier grain avec un vent qui est monté de 15 Noeuds en quelques minutes. Rien de bien méchant mais il faut resté vigilant. La mer est belle avec une grande houle qui nous berce constamment.

Le vent Ă©tait aussi accompagnĂ© de sa demoiselle d’honneur : la pluie. On a ressorti les cirĂ©s pour 2 heures. Boomerang a Ă©tĂ© en partie rincĂ©.

La vie continue tranquillement Ă  bord aprĂšs 7 jours en mer mais la fatigue s’accumule un peu quand mĂȘme, donc plus de temps est accordĂ© aux siestes. On mange toujours aussi bien mais pas de pĂȘche aujourd’hui !

On vient de rentrer dans une bulle sans vent Ă  l’instant. Certainement de longues heures au moteur đŸ„Č

Notre date d’arrivĂ©e se prĂ©cise, certainement le 31 janvier ou le 1er fĂ©vrier Ă  Fernando de Noronha, Ăźle paradisiaque du BrĂ©sil du Nord Est

Un Tok dans le pot !

Point de 14h40 heure locale 😉
29 janvier 2023
DerniĂšre 24 heures : 105 MN
Temps cumulé 192 heures
Distance parcourue : 1001 MN
Oyé Oyé
Ici la planĂšte Boomerang 2

La journĂ©e a Ă©tĂ© caractĂ©risĂ©e par une absence totale de vent sur une mer miroir , d’oĂč une lente progression au moteur. Du coup, on s’occupe comme on peux entre les activitĂ©s et les siestes.

Charles vient de dĂ©vorer un nouveau livre dans la journĂ©e, Camille rĂ©alise le nouveau logo de notre maison en Guadeloupe, Claudine prĂ©pare son voyage Ă  terre au BrĂ©sil avec son guide, jean pierre pĂȘche, gigi cuisine et je dors.

AprĂšs midi, jeux d’eau sur le trampoline avec le tuyau Ă  eau de mer. Il faut imaginer la situation.Nous sommes proche de l’équateur et le taux d’humiditĂ© est de 75%. La mer est Ă  27 degrĂ©s en ce moment. TempĂ©rature extĂ©rieure 32 degrĂ©s. Une moiteur s’installe Ă  bord. On a un peu de mal Ă  ventiler le catamaran.

Heureusement on a Ă©chappĂ© aux orages qui sont restĂ©s lointains hier soir. On en a donc profitĂ© pour jouer au Tok, un jeu trĂšs ancien du QuĂ©bec offert par un bateau copain voici 3 mois. Merci Ă  Manu et Carine de CrĂ©a. Un jeu de plateau mĂ©langeant petits chevaux et jeu de cartes, se jouant par Ă©quipe de deux et dont le slogan est « pas de pitiĂ© pour l’adversaire »

Un repas de galettes Ă  l’andouille, Ă  clĂŽturer la soirĂ©e avant d’attaquer les quarts de nuits. La nuit sans vent a Ă©tĂ© longue hormis 2 heures pendant le quart de Gigi. Vers 5 heures, je prends la relĂšve quand le jour apparaĂźt et un mur de pluie se dresse devant nous. 2 heures pour le traverser Ă  recevoir des seaux d’eau sur la tĂȘte.

Depuis 8 heures du mat, nous sommes Ă  nouveau au moteur pour de longues heures . Il reste environ 320 miles
HĂąte d’arriver le 1er fĂ©vrier Ă  Fernando de Noronha, le mois du Carnaval au BrĂ©sil

Atlantique Sud, nous voilĂ  !

Point de 14h40 heure locale
30 janvier 2023
DerniĂšre 24 heures : 129 MN
Temps cumulé 216 heures
Distance parcourue : 1130 MN
Distance restante : 195 MN

Oyé Oyé
Ici la planĂšte Boomerang 2

Et oui, nous y sommes dans l’Atlantique Sud. Le pot au noir a Ă©tĂ© long aprĂšs des heures de moteur, des grains, de la pluie mais une mer quon a rarement vue aussi plate et majestueuse. Nous savions que la soirĂ©e dhier soir allait ĂȘtre tranquille. Jai donc dĂ©cidĂ© de faire pizza partie en sortant notre fameux four. Pas commun de manger de vraies pizzas au milieu de lAtlantique nord. Pour la soif, un petit sorbet Ă  lorange sortira de la turbine Ă  Glace. Nous sommes donc prĂȘts.

AprĂšs avoir dĂ©passĂ© les rochers Saint Pierre et Paul, ĂźlĂŽt du milieu de l’Atlantique, nous traversons l’Ă©quateur Ă  3h45 ce matin. On immortalise bien Ă©videmment ce moment et versons un verre de rhum cap verdien Ă  Neptune pour le remercier de sa clĂ©mence et de notre passage sans encombre. Cette tradition remonte Ă  des siĂšcles et nous la perpĂ©tuons aussi Ă  bord.

AussitĂŽt ce geste exĂ©cutĂ©, il est temps de servir le mĂȘme rhum aux membres dĂ©quipage, afin de fĂȘter lĂ©vĂšnement. Nous attendrons ce soir pour fĂȘter cet Ă©vĂ©nement Ă  nouveau avec les enfants, en sabrant le champagne en compagnie de Charles dĂ©guisĂ© en Neptune.

AussitĂŽt l’Ă©quateur passĂ©, Eole nous envoie de bonnes bouffes dair, qui nous permettent en ce moment de descendre sur un bon rythme.

Hùte darriver le 31 janvier ou 1er février à Fernando de Noronha, le mois du Carnaval au Brésil

Fernando est Ă  195 miles

PS : Bon anniversaire Jo !

 

Terre en vue !

Point de 14h40 heure locale
31 janvier 2023
DerniĂšre 24 heures : 171 MN
Temps cumulé 240 heures
Distance parcourue : 1301 MN

Oyé Oyé
Ici la planĂšte Boomerang 2

Ici, ça fleure bon la terre ! Fernando de Noronha n’est plus qu’Ă  une trentaine de miles droit devant ! Depuis qu’on est sorti du pot au noir, Boomerang file Ă  une moyenne de 8 noeuds. On devrait arriver en dĂ©but soirĂ©e. Les deux heures de dĂ©calage horaire en moins, nous ouvrent la perspective d’un repas au resto qui attise les papilles : Caipirinha et pincanha brĂ©silienne ! MĂȘme si lĂ©quipage aura Ă©tĂ© plus que maternĂ©, avec nombres de bons petits plats pendant toute cette transat.

Les quarts quelque peu mouvementés ces derniÚres 24 heures, nous laissent tous bien fatigués. Une nuit silencieuse au mouillage sera la bienvenue !


Good Evening from Brasil !

Nous sommes arrivés au coucher du soleil au Brésil et plus précisément à Fernando de Noronha
Depuis cette nuit, Boomerang était pressé de terminer sa derniÚre journée de navigation en allongeant la foulée

16 heures Ă  8 Noeuds de moyenne avec des pointes Ă  12,6 Noeuds au bon plein. On s’est fait vraiment plaisir pour cette derniĂšre journĂ©e de Transat

Vue de la mer, Fernando est vraiment magnifique : un peu l’Ăźle noire de Tintin quand on l’aperçoit Ă  25 miles.
Nous allons vous faire découvrir cet endroit exclusif dans quelques jours. Dici là bonne nuit
Et on vous embrasse 😘

 

SPECIAL BIG UP A JEAN PIERRE ET CLAUDINE QUI NOUS ONT ACCOMPAGNE DURANT CETTE TRANSAT VERS LE BRESIL 😘

One Reply to “Transat Cap Vert BrĂ©sil 2023 : une autre transat 😉”

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :